Je suis une grande amatrice de bites noires, comme d’ailleurs beaucoup de libertines françaises et blanches. Il faut dire que les hommes antillais et africains – pas tous, mais une majorité – se révèlent être des amants incomparables. Pour les films pornos amateurs que nous tournons avec mon mari, les mecs noirs ont souvent l’avantage aussi d’être très endurants.