Comme dirait l’autre : « je suis une catin ! ». Non pas que je me trémousse en musique sur des clips vidéos, si vous voyez ce que je veux dire. Non, je suis une catin car, je n’ai pas peur de le dire, j’ai une vraie passion pour les pines de ces messieurs.


accès à la vidéo complète

Donc, non, deux pines ne me font pas peur. Et en vieille routarde du libertinage, j’ai même un gros pencnhant pour la double-pénétration.